Petercam Equities Metals & Mining

Publié le 29/04/2011 - Philippe Maupas
Jouer la hausse de la demande et les contraintes de l'offre avec ce nouveau fonds Petercam

Alors que l'économie mondiale est très loin d'avoir retrouvé une croissance saine et équilibrée, les cours de certaines matières premières s'envolent : c'est vrai pour les métaux précieux (or et argent notamment), qui jouent à plein leur rôle traditionnel de valeurs refuges, mais c'est aussi vrai des matières premières utilisées à des production, de transformation ou de consommation, comme les matières premières agricoles ou énergétiques.

Il existe deux manières de s'exposer aux matières premières : l'exposition directe au cours de certaines matières premières, par exemple via des fonds de la catégorie Quantalys Matières Premières Physiques ; l'exposition indirecte via des fonds actions sectorielles, que l'on retrouvera notamment dans la catégorie Quantalys Actions Sectorielles Energie, Matières Premières, Or.

L'exposition indirecte implique de s'exposer à la fois au risque actions et au secteur des matières premières et c'est la voie choisie par Petercam, le gérant d'actifs belge, pour son nouveau fonds : Petercam Equities Metals & Mining.

Gestion

Petercam Equities Metals & Mining est géré par une équipe composée d'Alexandre Weinberg, CFA (gérant) et d'Ignacio van der Vaeren (analyste).

Weinberg travaille chez Petercam depuis juin 2006 et a d'abord été analyste spécialiste du secteur des matières premières. Quant à Van der Vaeren, il travaille chez Petercam depuis septembre 2008.

Stratégie d'investissement

Petercam Equities Metals & Mining investit dans des "sociétés qui sont actives, directement ou indirectement, dans les chaînes de valeurs des mines et des métaux au sens large du terme et dans les secteurs liés ou apparentés. Ces chaînes de valeurs s’étendent de l’exploitation minière jusqu’à la production de métaux ou d’autres ressources minières, en ce compris les produits et les services qui contribuent à leur production. Les sociétés qui en raison de leurs activités telles que le stockage, les équipements, le transport, le financement etc., apportent une valeur ajoutée aux chaînes de valeurs susmentionnées tombent dans le champ d’application de l’univers d’investissement" (prospectus du fonds).

Le fonds joue sur des tendances de long terme liées à l'offre et à la demande. Il existe d'après Petercam une demande en forte croissance, liée à l'urbanisation et à l'industrialisation des pays dits émergents, impliquant des investissements colossaux en infrastructure et une demande insatiable de logement, de voitures, de biens d'équipements de la part de centaines de millions de consommateurs rejoignant les rangs de la classe moyenne.

Cette forte tension sur la demande crée une tension sur l'offre, qui n'est pas en mesure de suivre en raison de cycles d'exploration très longs, d'une baisse tendancielle des grandes découvertes minières depuis les années 1990 et de l'impact de la crise du crédit qui a retardé de nombreux nouveaux projets.

Petercam rappelle en outre les vertus prêtées aux actifs tangibles en matière de protection contre l'inflation (même si ces vertus s'appliquent plus à un investissement en matières premières physiques qu'en actions du secteur minier) et insiste sur le fait que les valorisations actuelles sont raisonnables. Et de synthétiser l'opportunité actuelle par l'équation : demande en hausse, offre contrainte et valorisations attractives = une excellente opportunité d'investissement.

L'équipe de gestion s'intéresse aux actions et aux obligations convertibles de toute la chaîne de valeur, fournisseurs compris, rappelant qu'à l'époque de la ruée vers l'or, ce sont les fabricants de pelles qui ont fait fortune.

Elle s'intéresse également aux petites et moyennes valeurs, moins couvertes par les analystes et délaissées par les gros fonds sectoriels matières premières. Comme toujours chez Petercam, priorité est donnée à la sélection de valeurs combinant un projet et une équipe de management de qualité ainsi qu'un prix attractif.

Le fonds ne cherchera pas à s'exposer à l'évolution du cours des matières premières via des investissements en futures ou en ETF et ne couvrira pas son exposition aux différentes devises des actions en portefeuille.

Le fonds détiendra à terme entre 50 et 100 valeurs, très diversifiées, tant en termes géographiques que de matières premières exploitées et de capitalisation.

Caractéristiques

Lancé le 4 avril 2011, Petercam Equities Metals & Mining est un compartiment d'une sicav de droit belge à valorisation quotidienne, doté pour le moment de 2 parts : la part A (qui distribue) et la part B (qui capitalise).

Les frais de gestion maximum sont de 1,50% et il n'y a pas de commission de surperformance.

Petercam Equities Metals & Mining appartient à la catégorie Quantalys Actions Sectorielles Energie, Matières Premières, Or.

Notre opinion

L'équation "forte demande + offre contrainte + valorisation attractive" semble séduisante, mais on n'oubliera pas que la part jouée par l'abondance de liquidités dans le monde entier depuis les programmes d'assouplissement quantitatif, notamment américains (QE I et QE II, qui touche à sa fin dans 2 mois), dans la hausse du cours des matières premières, n'est pas facile à déterminer, et qu'il se peut que le retrait inéluctable d'une partie de ces liquidités à terme fasse retomber le cours de ces matières premières. De surcroît, les actions du secteur minier et des secteurs connexes n'obéissent pas aux mêmes forces et influences que le cours des matières premières.

De plus, il convient de ne pas oublier qu'un investissement sectoriel présente généralement une volatilité plus élevée que celle d'un investissement diversifié sectoriellement. On n'y consacrera donc qu'une partie raisonnable de la poche actions.

La catégorie Quantalys Actions Sectorielles Energie, Matières Premières, Or a enregistré une performance cumulée de 242,77% entre le 4 janvier 1999 et le 29 avril 2011, soit 10,61% en annualisé. Mais la volatilité annualisée, à 21,23%, est élevée, et les baisses peuvent être très brutales (-55% entre le 19 mai et le 20 septembre 2008).

Cette réserve étant faite, Petercam, jusque là connu pour la qualité de sa gestion en actions européennes et en obligations, a prouvé depuis plus de 3 ans sa compétence dans le secteur que le gérant belge a baptisé "EMMA" (Energy, Metals, Mining, Agriculture).

Si le fonds Petercam Equities Energy & Resources n'est pour le moment pas très convaincant, en revanche le fonds Petercam Equities Agrivalue délivre de très belles performances.

On surveillera donc de près ce nouveau fonds Petercam Equities Metals & Mining en espérant une prochaine apparition dans les contrats d'assurance vie multisupport, qu'ils soient accessibles sur internet ou via un conseiller en gestion de patrimoine indépendant.

Philippe Maupas , CFA, CAIA, CIPM, est co-fondateur de Quantalys et éditorialiste.