Naissance d'Amaïka Asset Management

Publié le 31/10/2011 - Philippe Maupas
David Kalfon et Christophe Berger créent Amaïka AM et reprennent la gestion d'un fonds flexible

David Kalfon et Christophe Berger co-géraient certains fonds d'EFG Asset Management, dont EFG Maxima (qui fait partie de l'Observatoire de la Gestion Flexible) jusqu'à leur départ pendant l'été 2011.

Ils viennent de créer Amaïka Asset Management, une société de gestion disposant d'un agrément de l'AMF. Le nouvel acteur accueille dans son capital des conseillers en gestion de patrimoine indépendants, Kalfon et Berger étant également actionnaires.

Amaïka AM a repris le 4 novembre 2011 la gestion du fonds Perenice, jusque là géré par Olivier Gras chez VP Finance Gestion, qui a été rebaptisé Amaïka 60.

Perenice faisait partie des 70 fonds étudiés par l'Observatoire de la Gestion Flexible, Amaïka 60 continue d'en faire partie.

Amaïka 60 sera moins offensif que Perenice (dont l'exposition actions pouvait aller de 0 à 100%), son exposition au risque actions étant limitée à 60% (d'où son nom). Il pourra en outre avoir une exposition négative (jusqu'à -10%) à ce même risque.

En raison des modifications substantielles dans le processus de gestion et du changement de société de gestion, nous coupons l'historique du fonds pour le calcul des classements et de la notation et l'initialisons au 4 novembre 2011.

Les encours d'Amaïka 60 s'élèvent à plus de 35 millions d'euros au 2 novembre 2011.

Philippe Maupas , CFA, CAIA, CIPM, est co-fondateur de Quantalys et éditorialiste.