Nouveau flexible émergents : Somexplorer

Publié le 24/11/2011 - Philippe Maupas
L'offre de fonds flexibles exposés aux pays émergents s'enrichit d'un nouveau fonds

L'approche flexible de la gestion consiste à pouvoir faire évoluer l'exposition du fonds aux actifs à risque et aux actifs sans risque selon les anticipations du gérant, qui délivre ainsi l'investisseur du pilotage de l'allocation d'actifs.

De plus en plus de fonds flexibles choisissent d'exposer la poche à risque aux actions des pays émergents, pour bénéficier de la croissance de ceux-ci, jugée supérieure à celle des pays dits développés.

Nous avons récemment publié une analyse de l'offre en matière de fonds flexibles émergents. La famille des flexibles émergents vient de s'enrichir : Somangest, une société de gestion entrepreneuriale, vient en effet de lancer Somexplorer.

Ce FCP créé le 9 septembre 2011 vise à "offrir une performance supérieure à celle de son indicateur de référence (50% MSCI Emerging Markets Free et 50% indice EONIA) sur la durée de placement recommandée au minimum de cinq ans" (prospectus). Son allocation est totalement flexible (de 0 à 100% d'exposition aux actions, notamment de pays émergents).

Les frais de gestion maximum de la part C s'élèvent à 2% et les frais courants mentionnés dans le DICI (document d'informations clé pour l'investisseur) sont de 4.25% (estimation de la société de gestion en l'absence d'historique, ce taux apparaît particulièrement élevé et laisse supposer des commissions de mouvement significatives - le prospectus mentionne un taux maximum de 1% - en sus des frais encourus au titre de l'investissement dans d'autres OPCVM).

Il existe une commission de surperformance de 15% de la performance au-delà de celle de l'indicateur de référence. Ce dernier est un composite (50% MSCI Emerging Markets Free hors dividendes + 50% EONIA). Si la composante actions est hors dividendes dans la partie Indicateur de référence, il semble qu'elle soit dividendes nets réinvestis pour l'appréciation de la commission de surperformance. Tant mieux, il serait néanmoins souhaitable d'utiliser un indicateur de référence homogène dans tout le prospectus.

Les encours de ce fonds lancé récemment s'élèvent à 4.2 millions d'euros au 18 novembre 2011.

Philippe Maupas , CFA, CAIA, CIPM, est co-fondateur de Quantalys et éditorialiste.