Carmignac Patrimoine : bilan express 2013

Publié le 03/01/2014 - Philippe Maupas
Premiers enseignements d'une année très moyenne pour le fonds phare de Carmignac Gestion

Le vaisseau amiral de la société de gestion de la place Vendôme a connu une année 2013 difficile : performance très moyenne en raison d'un très mauvais mois au premier semestre et décollecte.

Un mois exécrable au premier semestre

Carmignac Patrimoine A EUR (la part la plus importante en termes d'encours) a en effet enregistré sa plus forte baisse en 3 ans sur une très courte période d'un peu plus d'un mois, entre le 21 mai et le 24 juin 2013 (voir ici notre analyse de juin 2013) : -9,44%. Au 31/12/2013, la valeur liquidative de cette part est toujours inférieure à son niveau du 21 mai 2013, qui est aussi son plus haut depuis début 1999.

On  notera que cette baisse de 9,44% n'est pas la plus importante : le fonds avait déjà connu une baisse de 10,62%, mais sur une beaucoup plus longue période (entre le 7/11/2007 et le 13/10/2008).

Entre le point bas du 24/6/2013 et le 31/12/2013, la part A du fonds a repris 5,13%, pour clôturer l'année en hausse de 3,53%, là où la moyenne de la catégorie Flexibles Monde est en hausse de 5,4%.

La part E, plus chargée, en frais, a enregistré une performance 2013 de 3,02%.

Fonds Performance 2013
Carmignac Patrimoine A EUR +3,53%
Carmignac Patrimoine E EUR +3,02%

Collecte en berne

Conséquence de cette médiocre performance, la collecte a été très négative : les montants absolus sont importants, mais la décollecte est peu significative à l’échelle du fonds.

En effet, pour les 5 parts du fonds référencées sur Quantalys (il existe en plus une part en sterling réservée au Royaume-Uni), la collecte 2013 a été négative à hauteur de 2,07 milliards d’euros. L’effet marché ayant été positif à hauteur de 874,31 millions d’euros, l’encours de ces 5 parts a donc reculé de 1,19 milliard d’euros, soit une baisse de 4,26% par rapport au début d’année.

La totalité de la baisse a été concentrée sur les 2 parts les plus importantes en termes d'encours, la A et la E. Les 3 autres parts référencées sur Quantalys, beaucoup plus petites et récentes, ont collecté.

La décollecte a commencé dès le mois de juin et s'est accentuée à partir de septembre et jusqu'à la fin de l'année. Le plus mauvais mois a été novembre, avec des sorties de 761 millions d'euros sur ces deux parts.

La qualité d'un fonds flexible ne s'apprécie pas sur une période d'un an. Carmignac Patrimoine a un historique de performance époustouflant depuis début 1999, mais les investisseurs sont devenus très attentifs à ses contre-performances et le sanctionnent rapidement et brutalement.

Philippe Maupas , CFA, CAIA, CIPM, est co-fondateur de Quantalys et éditorialiste.