Observatoire : la collecte au 2ème trimestre

Publié le 15/07/2014 - Philippe Maupas
DNCA Finance toujours à la fête, Carmignac Gestion encore à la peine

Après une année boursière 2013 plutôt bonne, à l'exception des émergents (voir ici notre palmarès 2013 des catégories Quantalys, dans lequel le triomphe des actions est sans partage), les investisseurs ont-ils retrouvé le goût du risque durant le deuxième trimestre 2014 en investissant directement en fonds actions ou dans des fonds flexibles?

Réponse pour les 70 fonds de l'Observatoire de la Gestion Flexible. Notre univers pesait 35,8 milliards à la fin du premier trimestre 2014 : une collecte négative à hauteur de 273 millions et un effet marché positif de 875 millions ont permis aux encours au 30 juin 2014 d'augmenter de près de 602 millions pour atteindre  36,4 milliards.

Attention, il manque à ce total les encours d'un des fonds de l'Observatoire, BGF Global Allocation Fund A2 EUR : BlackRock ne nous envoie en effet pas les encours des parts de ses fonds, seulement les encours consolidés de chaque fonds.

Nous verrons plus bas qu'un seul fonds représente plus de 100% de la décollecte de l'univers.

Une performance globale légèrement positive

Seulement 9 fonds de l'Observatoire ont enregistré une performance négative au 2ème trimestre (entre -0,26% et -4,36%, les performances positives allant de +0,31% à +8,03%). Voici à titre indicatif les 5 meilleures et 5 moins bonnes performances, une performance sur une durée de 3 mois n'étant absolument pas significative pour un fonds flexible.

Une collecte positive ou négative sur une part de fonds n'est en aucune façon un signal d'achat ou de vente, et ne préjuge en aucune façon du comportement futur du fonds. Certaines décollectes se font alors que le fonds enregistre d'excellentes performances (l'inverse peut également être vrai).

L'actif de la part d'un fonds à un instant t correspond au nombre de parts multiplié par la valeur liquidative à ce même instant t. Sur une période donnée, l'actif dépend de deux paramètres : l'évolution du nombre de parts d'une part (quand elle est positive la part du fonds a collecté, quand elle est négative la part du fonds a décollecté) et l'effet marché d'autre part (l'évolution de la valeur liquidative de la part du fonds sur la période, quand cette évolution est positive l'effet marché l'est aussi, quand l'évolution est négative, l'effet marché est négatif).

Ainsi, un fonds peut avoir une collecte négative mais connaître une progression de son encours si l'effet marché est positif et supérieur à la décollecte. A l'inverse, un fonds peut collecter mais enregistrer une baisse de son actif si l'effet  marché négatif est supérieur à l'effet de la collecte.

Les chiffres ci-dessous, calculés par Quantalys à partir des données envoyées par les sociétés de gestion, concernent les parts de fonds référencées dans l'Observatoire de la Gestion Flexible. Un fonds peut être constitué de plusieurs parts et les résultats d'une seule part ne préjugent pas de ceux du fonds dans son intégralité. Pour les fonds flexibles ayant plusieurs parts, notre politique est de référencer la part destinée à tous les souscripteurs. Il s'agit généralement (mais pas toujours) de celle ayant les frais de gestion les plus élevés.

Le Top 5 de la collecte

 Top 1 : Eurose

Plus forte collecte au 1er trimestre 2014 pour Eurose, à 512 millions. L'effet marché positif de 22,3 millions a permis à l'actif d'augmenter de près de 534,5 millions, à 3,5 milliards. Le fonds de DNCA Finance était déjà en tête de la collecte au dernier trimestre 2013 et au premier trimestre 2014.

 Top 2 : Afer Patrimoine

Hausse en trompe l'oeil pour cette unité de compte du contrat Afer. L'ancien Dynafer a en effet absorbé le 30 mai l'ancien Opensfer et la collecte de 247 millions d'euros correspond avant tout à cette fusion, l'effet marché étant très légèrement négatif. Afer Patrimoine pèse près d'un milliard. 

 Top 3 : Amundi Patrimoine

Près de 200 millions d'euros de collecte pour le flexible d'Amundi lancé en février 2012. L'effet marché positif de 6,9 millions permet à l'encours d'atteindre 485 millions d'euros, une spectaculaire hausse de 74%. On notera que le gérant d'Amundi Patrimoine depuis son lancement, Alain Pitous, a été remplacé par Loïc Bécue début juillet.

 Top 4 : Nordea Stable Return Fund

Nordea Stable Return Fund BP EUR prend la 4ème place de notre classement au 2ème trimestre avec une collecte de 140,7 millions. L'encours total de 587,4 millions a progressé de 151,9 millions grâce à la collecte et à un effet marché positif à hauteur de 11,2 millions.

 Top 5 : DNCA Evolutif

Quatrième place pour DNCA Evolutif, un autre flexible de DNCA Finance, avec une collecte de 92 millions. L'effet marché a été de 9,7 millions, l'encours s'établit au 30 juin 2014 à plus d'un milliard.

Le Flop 5 de la collecte

Le Flop 5 est identique à celui du premier trimestre : les contre-performances, ponctuelles ou plus durables, se paient cash, y compris pour les gérants stars et les grandes sociétés de gestion.

 Flop 1 : Carmignac Patrimoine A EUR

Carmignac Gestion ne nous avait pas habitués aux dernières places mais confirme au deuxième trimestre 2014 sa contre-performance des 2ème, 3ème et 4ème trimestres 2013 et du premier trimestre 2014, avec deux fonds parmi les 5 ayant enregistré la plus forte décollecte.

La palme de la plus forte décollecte revient de nouveau à Carmignac Patrimoine A à -1,79 milliard, compensée par un effet marché positif de 570 millions qui  fait baisser l'encours de la plus grosse part du plus gros fonds flexible de 1,22 milliard pour un actif total de 19,718 milliards. Vous retrouverez ici notre bilan 2013 de ce fonds et là notre étude sur les fonds flexibles l'ayant battu sur plus de 15 ans au 31/12/2013.

 Flop 2 : Carmignac Emerging Patrimoine A EUR

Carmignac Emerging Patrimoine A enregistre la deuxième plus forte décollecte au deuxième trimestre 2014, avec 52,4 millions d’euros de rachats qui, combinés à un effet marché posittif (+38,5 millions), font reculer l’actif de 13,9 millions, à 628,2 millions.

 Flop 3 : Invesco Balanced Risk Allocation E

Comme au trimestre dernier, Invesco Balanced-Risk Allocation Fund E (dont vous retrouverez notre analyse ici) enregistre la troisième plus forte décollecte : 50,6 millions de rachat couplés à un effet marché positif de 33,9 millions ont fait baisser l’actif de 16,6 millions, à 656,4 millions.

 Flop 4 : Neuflize Optimum C

Comme au trimestre dernier, quatrième plus forte décollecte pour Neuflize Optimum avec plus de 23 millions de rachats. Avec un effet marché négatif à hauteur de 1,89 million, l'actif recule de 25,1 millions à 193,2 millions.

 Flop 5 : BL Global Flexible EUR B

Cinquième plus forte décollecte pour BL Global Flexible EUR B, à -16,8 millions. Un effet marché positif de plus de 48,5  millions permet à l'actif d'augmenter de 31,7 millions d'euros, à plus de 900 millions

Vous accèderez à l'intégralité des résultats du deuxième trimestre 2014 en cliquant sur ce lien (fichier csv s'ouvrant avec un tableur de type Excel).

Philippe Maupas , CFA, CAIA, CIPM, est co-fondateur de Quantalys et éditorialiste.