La Finance Altruiste, c’est possible

Publié le 19/01/2015 - Vincent Auriac
Les lauréats de la dernière édition des [profit for Non Profit] Awards

La Finance Altruiste recouvre tout produit ou service financier qui génère un don à une association, une fondation ou un fonds de dotation que ce soit à l’initiative d’un particulier ou d’un établissement financier, par quelque mécanisme technique que ce soit.

 

La 5ème édition des [profit for Non Profit] Awards

Axylia organise depuis 2009 les [profit for Non Profit] Awards pour distinguer les initiatives de finance altruiste les plus exemplaires en France et faire se rapprocher la finance et le monde non-lucratif.

Grande nouveauté des Awards 2014, le « Compteur Altruiste » a été lancé avec  pour objectif de mesurer l’importance de la finance altruiste en France. Et elle est significative ! La preuve : le « Compteur Altruiste » représente 10 837 338 euros de dons et 3 779 138 clients.

Le calcul a été réalisé sur les 13 produits nominés en 2013, qui représentent 10% de l’univers actuel de la finance altruiste française mais 80% de la masse de dons et clients.

Les données ont été fournies par les différentes institutions financières à l’origine des produits identifiés par Axylia sur le territoire français.

 

Une générosité en cinq actes

 les cartes bancaires : plus de 4 millions d’euros de dons

Les cartes bancaires représentent le produit de finance altruiste qui s’est développé le plus rapidement et le plus récemment. Le don est déclenché à chaque utilisation (paiement, retrait) et profite de la très grande diffusion des cartes (autant que de Français).

Les cartes bancaires ont généré 40% du montant total des dons soit plus de 4 millions d’euros.

Avec plus de 3 millions de clients équipés de Cartes Sociétaire, les Caisses Régionales de Crédit Agricole sont sans conteste les premières de leur catégorie. A terme, tous les sociétaires en seront équipés, soit 8 millions de personnes !

► les livrets bancaires : plus de 3 millions d’euros de dons

Le livret d’épargne est le produit de finance altruiste le plus simple et le plus populaire en France. Même s’il a été devancé en volume de dons par la carte bancaire, le livret reste encore aujourd’hui un outil majeur, avec plus de 3 millions d’euros de dons.

Largement en tête en France, le Livret Agir du Crédit Coopératif, a été aussi le premier à voir le jour en 2002.

Si on tient compte de la taille des établissements, nous avons à cœur de signaler que la générosité des clients de La Nef lui a valu l’Award de la Clientèle Altruiste.

L’avenir réside certainement dans la mise en place d’une option altruiste sur les livrets bancaires déjà existants. La Société Générale et tout récemment La Poste proposent déjà aux détenteurs de 32 millions de livrets de partager de 25% à 100% de leurs intérêts.

► les solutions : près de 2 millions d’euros de dons

Axylia a créé cette nouvelle catégorie pour regrouper notamment les programmes de fidélité (dons de points) et les mécanismes d’arrondis solidaires (sur les soldes de comptes courants).

Les micro-dons assis sur un très grand nombre de transactions représentent un axe de développement prometteur, en application du proverbe selon lequel les petits ruisseaux font les grandes rivières !

L’Award a été décerné cette année à Tookets, le programme de fidélité du Crédit Agricole.

► les fonds communs de partage : plus de 1 million d’euros de dons

Le fonds de partage est le pionnier de la finance altruiste en France, dès 1983.

Cependant, cette catégorie ne représente plus que 11% des dons générés sur le territoire français, victime notamment de la baisse continue et profonde du rendement des obligations, divisé par 15 en 30 ans !

Encore aujourd’hui, 31 ans après sa création, le fonds Faim & Développement Equilibre d’Ecofi Investissement reste le leader de sa catégorie. Il est talonné par le fonds Echiquier Excelsior de Financière de l’Echiquier. Cette société de gestion abandonne la moitié des frais de gestion à sa fondation et a obtenu l’Award du Financier Altruiste de l’Année.

► les contrats d’assurance vie

 La catégorie des contrats d’assurance-vie, pourtant considérable en taille, reste un marché à développer. Actuellement, seule la CARAC offre ce type de produit de manière significative.

Vincent Auriac est président d'Axylia.