Observatoire : la collecte au T2 2015

Publié le 18/08/2015 - Philippe Maupas
Ethna Aktiv en tête de la collecte, devant Nordea Stable Return Fund et Amundi Patrimoine

Le deuxième trimestre de l'année a été plus heurté pour les actions européennes que le premier, les effets bénéfiques attendus du QE ayant été occultés par l'éternel retour de la crise grecque.

Dans ce contexte, les fonds flexibles, dont la promesse est d'amortir les baisses et de prendre une partie des hausses, ont-ils collecté ?

Réponse pour les 70 fonds de l'Observatoire de la Gestion Flexible. Notez tout d'abord que nous avons changé il y a 3 mois notre méthodologie de suivi de la collecte : alors qu'auparavant nous la suivions au niveau de la part du fonds référencée dans l'Observatoire, nous allons dorénavant la suivre au niveau du fonds tout entier (précisément de la somme des actifs de toutes les parts référencées par Quantalys et commercialisables en France).

Notre univers actuel pesait  85,6 milliards à la fin du premier trimestre 2015 : une collecte nette de 5 millards et un effet marché négatif de 3,3 milliards ont fait progresser les encours au 30 juin 2015 de près de 1,7 milliard, à plus de 87,3 milliards.

Attention, nous ne traitons pas pour le moment les actifs de 2 poids lourds de l'univers, BGF Global Allocation et Franklin Global Fundamental Strategy, les données reçues des 2 sociétés de gestion concernées n'étant pas exploitables.

 

Performance : un trimestre très difficile

Pas facile de gagner de l'argent au deuxième trimestre : en zone euro, les obligations d'Etat, les obligations du secteur privé et les grandes capitalisations étaient dans le rouge ; même tendance pour les actions aux Etats-Unis.

Attestant de la difficulté de l'environnement au 2ème trimestre, sur les 70 fonds de l'Observatoire, 60 ont enregistré une performance négative, 10 seulement une performance supérieure ou égale à zéro (moins bonne performance -14,44%, meilleure performance +2,14%).

Voici à titre indicatif les 5 meilleures et 5 moins bonnes performances, une performance sur une durée de 3 mois n'étant absolument pas significative pour un fonds flexible.

Une collecte positive ou négative sur une part de fonds n'est en aucune façon un signal d'achat ou de vente, et ne préjuge en aucune façon du comportement futur du fonds. Certaines décollectes se font alors que le fonds enregistre d'excellentes performances (l'inverse peut également être vrai).

L'actif de la part d'un fonds à un instant t correspond au nombre de parts multiplié par la valeur liquidative à ce même instant t. Sur une période donnée, l'actif dépend de deux paramètres : l'évolution du nombre de parts d'une part (quand elle est positive la part du fonds a collecté, quand elle est négative la part du fonds a décollecté) et l'effet marché d'autre part (l'évolution de la valeur liquidative de la part du fonds sur la période, quand cette évolution est positive l'effet marché l'est aussi, quand l'évolution est négative, l'effet marché est négatif).

Ainsi, un fonds peut avoir une collecte négative mais connaître une progression de son encours si l'effet marché est positif et supérieur à la décollecte. A l'inverse, un fonds peut collecter mais enregistrer une baisse de son actif si l'effet  marché négatif est supérieur à l'effet de la collecte.

Les chiffres ci-dessous, calculés par Quantalys à partir des données envoyées par les sociétés de gestion, concernent les parts de fonds référencées dans l'Observatoire de la Gestion Flexible. Un fonds peut être constitué de plusieurs parts et les résultats d'une seule part ne préjugent pas de ceux du fonds dans son intégralité. Pour les fonds flexibles ayant plusieurs parts, notre politique est de référencer la part destinée à tous les souscripteurs. Il s'agit généralement (mais pas toujours) de celle ayant les frais de gestion les plus élevés.

 

Le Top 3 de la collecte

 Top 1 : Ethna Aktiv

Plus forte collecte au 2ème trimestre 2015 pour Ethna Aktiv, un fonds encore peu connu, mais qui devrait trouver sa place dans les portefeuilles des investisseurs en France, à 1,1 milliard. L'effet marché négatif de 200 millions a réduit la progression de l'actif à 902,2 millions, soit un total de 12,049 milliards, en progression de 8,1%.
 

 

 Top 2 : Nordea Stable Return Fund

Nordea Stable Return Fund prend la deuxième place de notre classement au 2ème trimestre avec une collecte totale de 854 millions. L'encours a progressé de  696 millions pour atteindre 5,6 milliards en dépit d'un effet marché négatif à hauteur de 158 millions.
 
Trimestre après trimestre, ce fonds flexible confirme la pertinence de son approche et la régularité de ses performances. Les encours ont augmenté de 14% d'un trimestre à l'autre.
 
 Top 3 : Amundi Patrimoine

744,9 millions d'euros de collecte compensés par un effet marché négatif de 50,6 millions permettent à l'encours d'Amundi Patrimoine d'atteindre 2,17 milliards d'euros, une hausse impressionnante de 47% par rapport au trimestre précédent.

 

Le Flop 3 de la collecte

 Flop 1 : First Eagle Amundi International

Comme au premier trimestre, c'est First Eagle Amundi International, le flexible distribué par Amundi et géré depuis les Etats-Unis par First Eagle Investment Management, qui enregistre la plus forte décollecte au deuxième trimestre, à 203 millions d'euros.

L'effet marché négatif à hauteur de 216 millions ramène l'encours à 6,2 milliards d'euros, en baisse de 6,3% par rapport au trimestre précédent.

 

 Flop 2 : SISF Global Multi Asset Income Hedged A

SISF Global Multi Asset Income Hedged, le flexible de Schroders, enregistre la 2ème plus forte décollecte, à plus de 122 millions. L'effet marché négatif à hauteur de 360,8 millions a ramené l'actif  à 5,49 milliards, soit une baisse de 8,1%.

 

 Flop 3 : Carmignac Emerging Patrimoine

Le flexible investi sur les marchés émergents de Carmignac Gestion enregistre la troisième plus forte décollecte du deuxième trimestre 2015, avec près de 38 millions d’euros de rachats qui, combinés à un effet marché négatif à hauteur de 48 millions, font baisser l’actif de 10,3%, à 747 millions.

Ce fonds ne s'était toujours pas remis de son drawdown de 2013 (-21,49% entre le 21 mai 2013 et le 14 mars 2014) qu'il en connaissait un second, pour le moment moins élevé, mais important pour un fonds flexible (-14,46% entre le 14/04/2015 et le 12/08/2015, toujours en cours). 

Vous accèderez à l'intégralité des résultats du deuxième trimestre 2015 en cliquant sur ce lien (fichier csv s'ouvrant avec un tableur de type Excel). L'outil Quantalys Actifs vous permet de suivre la collecte des fonds de notre base de données.

Philippe Maupas , CFA, CAIA, CIPM, est co-fondateur de Quantalys et éditorialiste.